Quelles solutions pour des murs abimés ?

Papier peint en vinyle expansé, prêts à poser ou à peindre, toile de verre : des solutions pour camoufler les imperfections des murs existent, sans avoir à engager de lourds travaux.

As du bricolage ou débutant en la matière, trouvez votre technique parmi ces idées de revêtements capables de masquer les défauts de vos murs tout en y ajoutant une touche déco, notamment avec les enduits décoratifs.

Une solution simple : le papier peint vinyle prêt à poser :

murs abimés

Le papier peint en vinyle expansé est un allié de choix pour camoufler les imperfections de vos murs. Comme tous les papiers vinyle, sa base est constituée d’une fine couche de PVC collée sur un support papier.

Mais, contrairement aux autres, l’expansé voit son PVC gonflé par des encres spéciales qui lui confère du relief. Grâce à cette épaisseur et à une excellente résistance, il aplanit visuellement une surface inégale, masquant fissures et autres imperfections.

La gamme Superfresco Colours de Graham & Brown, fabriquée depuis les années 80, offre non seulement la possibilité de recouvrir un mur abîmé, mais facilite en plus la pose ainsi que le décollage du papier si vous souhaitez l’enlever ultérieurement.

La gamme se renouvelle d’ailleurs régulièrement, l’occasion de relooker votre pièce au goût du jour. Un conseil pour les décorateurs en herbe : si votre mur n’est abîmé que sur une portion réduite, un ou deux lés de papier peint fantaisie pourront égayer la pièce de manière originale.

Les papiers peints à peindre : pour conserver la peinture aux murs :

Si vous souhaitez garder une couleur de peinture bien spécifique, le papier peint à peindre ou la toile de verre permettent également de recouvrir des murs abîmés.

Comme pour les papiers prêts à poser, le vinyle expansé, avec relief, existe en version à peindre. Il faut cependant utiliser une sous-couche d’apprêt spécialement conçue pour le PVC avant d’y appliquer votre couleur acrylique.

La toile de verre, elle, possède un plus large choix de motifs et de reliefs et ne nécessite pas de sous-couche particulière.

En revanche, son coût moyen est bien supérieur au papier peint à peindre et il est très difficile de la retirer une fois collée.

Enfin, papiers peints à peindre ou prêts à poser existent aussi en version intissée, dont l’épaisseur permet également de recouvrir les imperfections murales. Mais leur coût est souvent élevé (environ 20% plus cher qu’un papier classique), contrairement au vinyle expansé qui reste très raisonnable en termes de prix.

Jouez sur la matière avec les enduits décoratifs :

découvrir les enduits décoratifs, après avoir rebouché les éventuelles fissures. A la chaux, à base de ciment, de sable ou de poudre de marbre, les enduits décoratifs habillent les murs et offrent un revêtement unique, puisque c’est principalement la pose qui détermine le rendu : lisse, griffé, façon crépi, à la taloche, au torchon … Attention, la surface à travailler doit être saine, sans moisissure, et un fixateur ou une sous-couche doivent être appliqués sur certains supports (poreux, brillants…).

Les enduits traditionnels, à confectionner soi-même ou à acheter prêts à l’emploi, s’appliquent généralement en deux couches, dont l’épaisseur varie selon le type de produit choisi et peut permettre d’aplanir le mur.

Ils confèrent un aspect déco original et personnalisé à votre pièce : style rétro avec l’enduit à la chaux, le béton ciré pour un intérieur moderne, un soupçon de nostalgie avec le stuc ou encore une ambiance méditerranéenne avec le tadelakt.

N’oubliez pas que les enduits décoratifs peuvent être appliqués dans toute la maison, salles d’eau incluses, notamment le tadelakt, largement utilisé dans les hammams marocains pour sa grande résistance à l’humidité.

Pour tous vos besoins en bricolage, n’hésitez pas à visiter la boutique Leroymerlin.fr, qui propose un large choix de produits de qualité pour tous vos besoins.

Commentaires



Articles que vous pourriez apprécier :